Guide Restauco --> Cuisiner local


Et les règlementations nutritionnelles ?


Pour introduire des produits locaux, on a pu simplifier des repas, introduire des plats végétariens, ou réduire certaines portions. Un petit retour sur les réglementations et recommandations de chaque pays.

image tbl_nutri.png (0.5MB)

Quelques définitions :

Dose Journalière Admissible (ou Dose Journalière Tolérable) : quantité de substance qu’un adulte moyen peut ingérer sans risque pour sa santé. L’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) utilise cette notion pour quantifier les additifs ou produits chimiques contenus dans les aliments ou dans l’eau qu’un individu peut ingérer au maximum au cours de sa vie, en fonction de son poids.

Ration alimentaire : portion d’aliments ingérée au cours d’un repas. Une bonne ration alimentaire contient des apports en énergie suffisants et un bon équilibre en nutriments afin de faire fonctionner le corps humain. Chaque pays définit une ration alimentaire adaptée pour une personne en bonne santé, afin de lui permettre de maintenir un bon équilibre nutritionnel. (voir tableau ci-dessus). Globalement, les recommandations sont similaires sur la Grande Région, avec quelques variations.

Recommandations Nutritionnelles pour la Belgique:__ (interwiki inconnu) quantification des besoins en nutriments d’une catégorie de population donnée. Les Recommandations Nutritionnelles pour la Belgique incluent aussi les seuils de ces mêmes nutriments à ne pas dépasser. C’est le Conseil Supérieur de la Santé qui publie un rapport contenant les RNB. Les RNB sont l’équivalent des Apports Nutritionnels Conseillés français.

Repère nutritionnel journalier: information donnée par les industries de l’agro-alimentaire quant à la quantité de nutriments et à la valeur énergétique présents dans un produit comparativement aux Valeurs Nutritionnelles de Référence. Cette information est obligatoire sur les étiquettes selon le Règlement CE 1169/2011 pour garantir au consommateur plus de transparence, afin qu’il puisse faire ses choix de consommation de façon plus éclairée. L’article 9 impose en effet une « déclaration nutritionnelle » en plus des autres informations requises pour le consommateur (liste des ingrédients, provenance du produit,…). Cette déclaration doit contenir au minimum la valeur énergétique du produit, ainsi que ses quantités de graisses, d’acides gras saturés, de sucres et de sel (Article 30 du Règlement). Les valeurs ainsi déterminées sont indiquées pour 100 grammes ou 100 millilitres de produit (Article 31).

Valeur nutritionnelle de Référence: approximation des besoins en vitamines et minéraux (calcium, fer, protéines, glucides, lipides…) nécessaires pour un adulte moyen en bonne santé. Les VNR sont une obligation règlementaire de l’Union Européenne et constituent une indication quant aux quantités de nutriments qu’il faudrait ingérer chaque jour. Cela permet au consommateur de faire des choix alimentaires plus facilement, notamment en comparant les VNR aux Repères Nutritionnels Journaliers. Cependant, les VNR ne tiennent pas compte des spécificités des individus. Selon l’Efsa (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments, « les VNR ne doivent pas être comprises comme des objectifs ou des recommandations nutritionnelles destinées directement aux consommateurs. Elles sont destinées aux décideurs politiques de l’UE et des États membres qui les utilisent pour formuler des recommandations sur les apports en nutriments aux consommateurs. » Ainsi, par-delà les VNR, chaque Etat-Membre de l’Union Européenne peut formuler ses propres préconisations en matières alimentaire.


Un outil : https://www.emapp.fr/