Guide Producteurs --> Réglementation sanitaire

Etiquetage

En Belgique

En Belgique, un guide entier est dédié à l'étiquetage : "T'as tout sur ton étiquette ? "
Mentions obligatoires, allergènes, déclaration nutritionnelle, spécifications pour chaque type de produits (Produits laitiers, fruits & légumes, viandes, poissons, etc) y figurent. Il a été réalisé par Diversiferm et été mis à jour en juin 2018.

Le Vade-mecum de la valorisation des produits agricoles et de leur commercialisation en circuit court indique aussi, à partir de la page 51, les mentions obligatoires devant figurer sur l'emballage:
  • Dénomination de la denrée alimentaire
  • Liste des ingrédients
  • Ingrédient provoquant des allergies ou des intolérances (p53)
  • Quantité de certains ingrédients ou catégories d'ingrédients (p54)
  • Quantité nette de denrée alimentaire
  • Date de durabilité minimale ou date limite de consommation (p56)
  • Conditions particulières de conservation et/ou d'utilisation
  • Nom ou raison sociale et adresse de l'exploitant responsable (p57)
  • Pays d'origine ou le lieu de provenance
  • Mode d'emploi
  • Titre alcoométrique volumique acquis
  • Une déclaration nutritionnelle (p58)
  • Numéro de lot (p60)
  • Marque de salubrité/d'identification
  • Autres obligations en matière d'étiquetage
  • Allégations nutritionnelle et de santé (p61)

En France


Au Luxembourg


Au Luxembourg, la Division de la Sécurité Alimentaire du Ministère de la Santé a établi un guide entier à l’étiquetage : ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU LUXEMBOURG

https://securite-alimentaire.public.lu/dam-assets/fr/publications/link-liste/professionel/F-010-06.pdf

Ce recueil vise à aider les établissements alimentaires dans l’élaboration d’un étiquetage correct des denrées alimentaires.

En Allemagne


Dans les domaines des dispositions d'étiquetage sont en vigueur les lois de l'Union Européenne qui, en Allemagne, sont complétées par des règlements d'application nationaux. Il n'existe pas de lois et de règlements à ce sujet au niveau de l'État fédéral. Toutefois, la mise en œuvre et le contrôle se font au niveau des États fédéraux ou des districts. Il y a des différences d'interprétation mais elles ne sont résumées nulle part. Cela est dû en partie au point de vue des inspecteurs individuels qui évaluent les situations dans les entreprises sur place.